Ken Park

Publié le par Marie

Ken Park

Synopsis

- Interdit aux moins de 16 ans - Un tableau provocant d'adolescents américains de classe moyenne qui trompent leur ennui avec du sexe, de la violence et de la perversion à Visalia, une petite ville de Californie. Leurs parents sont pour la plupart médiocres, aveugles, méprisants et alcooliques.

C'qu'on en pense

Attention, ce film n’est pas à regarder avec vos parents, il s’agit d’un film choquant dont certaines scènes peuvent heurter votre jolie petite sensibilité. Ken Park retrace l'histoire de quelques adolescents déroutés, à la recherche de leur propre identité. Dans ce film, les adolescents refusent de devenir des adultes et les adultes (franchement pas à la hauteur) aimeraient redevenir des adolescents. Enchaînant les désillusions, cette bande de jeunes ne peut qu’être déçue par le monde adulte ; ils vont alors créer un monde utopique dans lequel le sexe aurait une place centrale. A première vue, le spectacle peut paraître malsain et amorale mais Larry Clark affiche ses goûts à contre-courant de la culture américaine et se rapproche de plus en plus, de par les thèmes abordés (la religion, le sexe, le suicide, la solitude, la folie, la drogue) et l'esthétique, d'un cinéma européen. Il confirme avec ce film, et la froideur des images qui constituent son style, son statut de cinéaste idéologue. De jeunes acteurs plus vrais que natures, des performances qui frisent la perfection, surtout lorsqu’on leurs demande d’être totalement dévêtus face à la caméra, à plusieurs reprises. Ken Park est un chef d'oeuvre troublant et touchant !
Afin de ne pas entraver la qualité de ce film, il vous est vivement conseillé de le visionner en version originale !

Mood : Parents dans le mal-être + ados perturbés = classe moyenne dérangeante.

La bande-annonce, c'est par là-bas !

2003, Drame / Erotique de Larry Clark et Edward Lachman avec Adam Chubbuck, James Ransone, Tiffany Limos.

Publié dans Films

Commenter cet article